accéder au contenu

17 octobre 2010

Editorial

Editorial de la circulaire d’octobre 2010

Par administrateur

Par le président de la Réveillée

Olivier GONDRAN


Le conseil d’administration de la Réveillée, dans ses réunions des 7 août et du 22 septembre 2010, a élu Pierre Bordreuil et Pierre Burgala comme vice-présidents, réélu Léa de Verbizier-Watanabé et Hélène Bégon-Tavera en tant que, respectivement, secrétaire générale et trésorière et m’a fait l’honneur de me désigner comme nouveau président. Michel Bégon, qui anime si savamment les circulaires de ses passionnants articles, est élu membre permanent du conseil d’administration au titre de son expertise d’historien.

En notre nom à tous, je remercie Michel de Robert de Lafrégeyre pour l’esprit et l’enthousiasme qui a animé son mandat et pour les actions réalisées pendant ses 5 ans de présidence.

Son impulsion et son implication ont été décisives dans la mise en place de notre site Internet.

Merci aussi aux conseillers sortants Gérard Dedieu Anglade et Philippe de Robert de Hautequère.

Cela faisait près de 10 ans que l’on parlait de ce site internet ; il est opérationnel depuis l’automne 2009.

On peut constater qu’il est déjà très riche en articles et documents et en éléments de vie de l’association ; deux sites le complètent : sur l’un on trouve de très nombreuses photographies (de nos aïeux ou de nos rencontres plus récentes), sur l’autre des « vidéos ».

Saluons le travail réalisé par Benoît Dedieu-Anglade, par Léa de Verbizier-Watanabé et tout particulièrement par Hélène Bégon-Tavera.

Il appartient à chacun d’entre nous de l’enrichir. Il a vocation à devenir un site de référence sur l’histoire du verre, des gentilshommes-verriers et de nos familles, et d’assurer un lien supplémentaire entre nous.

Merci à Michel Lombard époux de Jacqueline Fauré (de Robert Montal) de nous faire profiter de la généalogie informatique qu’il a réalisée, et qui est disponible sur le site « geneanet ».

Le débat de cet été sur l’avenir de « La Réveillée » aurait pu se conclure de multiples façons, y compris par l’arrêt de l’association. Au contraire, il en ressort un attachement et une ferveur renforcés pour la poursuite de ses activités. Il montre aussi le souhait de participation et de contribution plus collectives à son fonctionnement.

Le conseil d’administration de septembre a examiné comment répondre aux demandes exprimées en réponse au questionnaire et lors de l’assemblée générale de cet été.

Les propositions sont abondantes, pour y répondre des appels à idées ou à contributions sont lancés dès la présente circulaire.

Réservons dès à présent la journée du 6 août 2011, date de notre prochaine réunion annuelle.

  • Publié dans Editorial
  • Mots-clés :
  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés pour cet article