accéder au contenu

13 avril 2010

Editorial

Editorial avril 2010

Par Begon

Voici déjà 35 ans que la première réunion générale de tous les descendants des gentilshommes-verriers du Couserans, du comté de Foix, de la Montagne Noire et de la forêt de la Grésigne s’est tenue en Ariège: au Mas d’Azil, au Carla-Bayle,  à Gabre, à Coudère, à Unjat, à Magnoua. Tous les fondateurs de la Réveillée, qui bouillaient de joie en 1975, ont désormais disparu; mais les générations suivantes ont su jusqu’ici prendre la relève. Cet été de 2010, nous fêterons ensemble le 35ème anniversaire de notre association dans le grand parc du château de LA  HILLE (commune de Montégut-Plantaurel 09120), lequel fut bâti vers la fin du moyen-âge, traversa les guerres de religion, se vit munir au XIXème siècle de pittoresques murailles, portes et tours fortifiées et enfin a été tout récemment rénové, réaménagé, modernisé pour les réceptions, avec même une piscine. Le site joliment boisé se trouve juste au nord de Gabre, mais de l’autre côté de la chaîne calcaire du Plantaurel, qu’on appelait autrefois la Haute Quère, soit à moins de 3 kilomètres à vol d’oiseau des anciennes verreries des Garils et de la Bade.

Ce sera le lieu et le moment pour débattre de l’avenir de la Réveillée. A cet effet, le conseil d’administration adresse aux 360 ménages répertoriés un questionnaire détaillé (conçu par Hélène Bégon – Tavera (de Robert-Bousquet)) pour un large sondage d’opinion. Répondez-y tous et vite: que voulez-vous faire de la Réveillée? Vous apporte-t-elle un supplément d’âme, quelque motif d’ espérance, l’esprit de fraternité?

  • Publié dans Editorial
  • Mots-clés :
  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés pour cet article