accéder au contenu

01 décembre 2012

Editorial

Circulaire novembre 2012

Par administrateur

Par le Président, Olivier GONDRAN (de Robert Labarthe)

Notre réunion de cet été a connu un vrai succès.

Le groupe des anciens de la Réveillée-jeunes, conduit par Emmanuel de Grenier Lassagne, a apporté, cette année encore, fraîcheur et dynamisme. Ce plaisir de rencontre donne beaucoup d’espoirs sur l’avenir de notre association.

Remercions et félicitons tous ceux qui ont permis cette réussite et tout particulièrement :

–          Etienne Dedieu, maire de Saint Lizier, pour son très chaleureux et très attentionné accueil qui a mis à notre disposition des locaux de qualité ;

–          Les conférenciers qui ont su séduire l’assistance : Emmanuel de Lassagne en évoquant la branche anglaise des Grenier de Fonblanque et notamment la brillante carrière militaire, auprès de Montgomery, d’Edouard Barrington de Grenier de Fonblanque ; Michel Bartoli en attirant notre attention sur la richesse en informations sur les verreries et verriers du fonds « Eaux et Forêts » des archives départementales de la Haute-Garonne et en l’illustrant par une belle communication concernant le bois et les verriers dans la forêt de Cassagnabère ;

–          Paul Bordreuil qui a animé avec toujours autant de succès l’atelier de soufflage du verre ;

–          Michel Lombard qui a conduit l’atelier généalogique en mettant à disposition son importante documentation ;

–          Alexandre Gondran et Marc Dagain qui ont organisé une très agréable balade en montagne ;

–          Aline Martel qui a su, avec entrain, nous faire répéter les chants ariégeois ;

–          Les conférenciers du colloque de Gabre  pour leurs très intéressants exposés : Jean-Noël Vidal qui nous a fait porter un nouveau regard sur l’architecture au travers de son expérience d’ingénieur et d’architecte dans des bâtiments techniquement complexes ; Michel Gondran en montrant les techniques qui  lui avaient permis de classer plus de 6000 blocs sculptés provenant d’un temple d’Aménophis IV détruit.

L’année 2012 marque le 250e anniversaire de l’exécution de Calas (mars 1762) mais aussi de celles qui l’ont précédée de peu (fév 1762) du pasteur Rochette et des trois frères de Grenier. Le conseil d’administration a souhaité commémorer cet événement qui concerne directement La Réveillée. Dans ce cadre, Michel Bégon a présenté lors de l’Assemblée Générale une solide analyse montrant l’importance des événements de 1762 dans les grandes évolutions qui ont suivi.

Le conseil d’administration remercie bien vivement Hélène Bégon-Tavera, trésorière sortante, pour l’énorme travail qu’elle a réalisé pour la Réveillée : annuaire,  site internet et son enrichissement, tenue des comptes…  Merci aussi pour leur implication à Elisabeth de Verbizier Latreyte et Marie-Christine Burgala qui quittent le Conseil d’Administration à l’expiration de leur mandat d’administrateurs. Bienvenue aux nouveaux administrateurs élus à l’unanimité lors de notre dernière Assemblée Générale : Monique Larrieu (de Robert de Lautié), Emmanuel de Lassagne (de Grenier de Lassagne), Michel Gondran (de Robert Labarthe).

Depuis la réunion de cet été, nous avons eu la douleur de voir disparaitre deux grandes figures de la Réveillée.

Le contre-Amiral André Joli époux d’Anne-Marie Schmuckel (de Vebizier Latreyte) très fidèle aux réunions régionales parisiennes. Son fils Pierre a réalisé un témoignage émouvant que l’on trouvera sur le site de la Réveillée.

Le pasteur Roger Parmentier. Comme Roger l’avait souhaité, parmi les chants ariégeois que nous avons interprétés cet été, il y avait « l’Ariégeoise » qu’il avait écrite sur l’air de « la Cévenole » ; dans le témoignage qui lui a été rendu aux Bordes-sur-Arize le 14 octobre dernier, parmi les écrits de Roger qui ont été lus,  nous avons retenu sa lettre de Jésus qui nous paraît illustrer ce en quoi il croyait.  ¾

  • Publié dans Editorial
  • Mots-clés :
  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés pour cet article