accéder au contenu

05 juin 2019

Editorial

Editorial de Paul Bordreuil

Par HB

Circulaire de mai 2019

Chères cousines, chers cousins,

Notre réunion de La Réveillée de cet été 2019 débutera dans l’atelier de Pavel Kirsdorf, qu’il met à notre disposition une matinée pour une initiation au métier de souffleur de verre et à la découverte de ses gestes, que j’accompagne depuis déjà plusieurs années, avec bonheur, étant moi-même formé à l’art de verrerie depuis trente ans.

C’est une bonne introduction au programme de conférences qui nous attend, car elles traitent de l’histoire du verre et des familles qui ont perpétué ce savoir-faire de génération en génération pendant des siècles.

Nous aurons ainsi l’honneur et le plaisir d’accueillir Marie-Thérèse Marty, la spécialiste du verre antique et médiéval en Midi-Pyrénées, qui sera accompagnée de Marion Brochot, doctorante sur le verre antique.

Lui succèderont Christian Pioch, vice-président d’Art et Traditions Rurales, s’apprêtant à publier ses recherches sur les gentilshommes verriers de l’Hérault, et qui nous fera part de certaines de ses découvertes et, Olivier Gondran, qui nous éclairera sur Jacques Coeur et la Charte de Sommières (je vous invite à lire ici son article sur la verrerie de Larmissa, rattachée à la famille de Napoléon Peyrat).

Nous aurons l’occasion de chanter ensemble le répertoire des chants ariégeois, d’accueillir La Réveillée-Jeunes à Castagnès, de participer à une promenade dans les chemins verriers du gabrais avec Claire Dagain et de découvrir la vallée d’Aston et son étang de Ruille avec Alexandre Gondran.

David Parmentier et Thierry de la Burgade interviendront enfin au colloque de Gabre.

Un programme qui promet encore de belles rencontres et des moments forts.

Dans la présente circulaire, Raphaël Kato, un de nos très jeunes cousins, a rédigé un article prenant et très documenté sur la généalogie des de Robert à partir de textes anciens, et Madeleine Bertrand, présidente de l’association « Le musée du verre à Sorèze », nous présente une synthèse surprenante portant sur la fabrication des pourrons en Languedoc.

Je vous souhaite une bonne lecture et vous donne rendez-vous cet été en Ariège pour le 44ème anniversaire de la Réveillée.

Comme chaque année, que ceux qui souhaitent entrer au Conseil d’Administration me le fasse savoir.

  • Publié dans Editorial
  • Mots-clés :
  • Les commentaires et les trackbacks sont fermés pour cet article

voir les archives